Mallet, Audrey. 2019. Vichy contre Vichy. Une capitale sans mémoire. Paris: Belin

  • Pascal Gibert Lycée Madame-de-Staël (CPGE lettres LSH), Montluçon
Schlagworte: Vichy, mémoire, État français, années noires, collaboration, épuration, Guerre d’Algérie

Abstract

Compte rendu

Autor/innen-Biografie

Pascal Gibert, Lycée Madame-de-Staël (CPGE lettres LSH), Montluçon

Pascal Gibert est professeur agrégé d'histoire-géographie. Enseignant dans le secondaire, chargé de cours à l'université puis professeur d'histoire en Classes Préparatoires au Grandes Écoles (hypokhâgne et khâgne) au Lycée Mme de Staël à Montluçon (Allier), il prépare actuellement une thèse sur l'épuration en Auvergne. Il est en autres l’auteur de  "Marquer pour stigmatiser. La place des tontes et des inscriptions comminatoires dans l'épuration. Quelques exemples auvergnats", in Philippe Bourdin, Jean-Claude Caron et Mathias Bernard, La voix et le geste. Une approche culturelle de la violence socio-politique, Clermont-Ferrand, Presses Universitaires Blaise Pascal, 2005, pp. 133-153, "Enseigner les mémoires de la Seconde Guerre mondiale : la chanson", in Vincent Marie et Nicole Lucas (dir.), Médias et mémoires à l'École de la République : Constructions, instrumentalisation, pouvoirs, Paris, Éditions Le Manuscrit, 2010, pp. 221-241 (Prix de l'initiative laïque aux Rendez-Vous de l'Histoire de Blois 2010),  « Une épuration particulière ? La répression de la collaboration à Vichy et dans sa région (1944-1946) », Siècles [En ligne], 47 | 2019 et ​Fabien Conord (dir.), Mathias Bernard, Jacques Brasseur, Jean-Étienne Dubois et Pascal Gibert, Histoire du Monde de 1870 à nos jours, Paris, Armand Colin, collection "Portail", 2017.

Veröffentlicht
2019-12-10
Zitationsvorschlag
[1]
Gibert, P. 2019. Mallet, Audrey. 2019. Vichy contre Vichy. Une capitale sans mémoire. Paris: Belin. apropos [Perspektiven auf die Romania]. 3 (Dez. 2019), 143-146. DOI:https://doi.org/10.15460/apropos.3.1471.