« Le petit Mahorais apprend à écrire de droite à gauche à l´école coranique. Ensuite de gauche à droite avec l´alphabet Latin »

Entretien avec Nassur Attoumani

Autor/innen

  • Rémi Tchokothe Université de Bayreuth

DOI:

https://doi.org/10.15460/apropos.4.1528

Schlagworte:

Mayotte, Double inculture, Nassur Attoumani, Promenades-conversations, Identités littéraires et culturelles

Abstract

Auteur-Acteur-Compositeur-Dramaturge-Fondateur de maison de culture-Ancien Dj de bals poussière, Nassur Attoumani, le porteur de multiples casquettes fidèle à son casque colonial est l’une des voix artistiques les plus importantes de l’archipel des Comores. Dans cet entretien Nassur Attoumani parle des langues d’écriture et des identités littéraires, des réseaux littéraires, de l’écrivain « postcolonial » comme traducteur (in)conscient, du lectorat absent, de la crise humanitaire liée à la « migration » des îles d’Anjouan, de Mohéli et de la Grande-Comore vers Mayotte et du mythe du casque colonial qu’il porte fièrement depuis plusieurs décennies.

 

 

Autor/innen-Biografie

Rémi Tchokothe, Université de Bayreuth

Rémi Tchokothe est maître de conférence en Littératures Africaines et en Études des langues africaines à l‘Université de Bayreuth, Principal Investigator dans le Cluster of Excellence “Africa Multiple: Reconfiguring African Studies” et professeur associé au Centre Universitaire de Formation et de Recherche de Mayotte. Il est l’auteur de Transgression in Swahili Narrative Fiction and Its Reception (2014), co-éditeur du volume sur Les Littératures Francophones de l’Archipel des Comores (2017) et coordinateur du volume Qui a peur de la Littérature Wolof ? (2018) sur l‘oeuvre Wolophone de Boubacar Boris Diop. Il travaille actuellement sur la question de la ‚migration‘ vers Mayotte.

Nassur Attoumani signant ses ouvrages au salon du livre de Mayotte en septembre 2017 © R. A. Tchokothe

Veröffentlicht

2020-06-11

Zitationsvorschlag

[1]
Tchokothe, R. 2020. « Le petit Mahorais apprend à écrire de droite à gauche à l´école coranique. Ensuite de gauche à droite avec l´alphabet Latin »: Entretien avec Nassur Attoumani. apropos [Perspektiven auf die Romania]. 4 (Juni 2020), 132-140. DOI:https://doi.org/10.15460/apropos.4.1528.

Ausgabe

Rubrik

Espace contemporain

URN